Le chef

Adam Harrata est un jeune chef et chanteur lyrique strasbourgeois de 22 ans. En formation auprès de Jean-Philippe Billmann en classe de direction de chœur au conservatoire de Strasbourg, il fonde l’Ensemble vocal Hamadryade en 2017. Il chante actuellement au sein du chœur Mikrokosmos dirigé par Loïc Pierre, dont il a suivi la masterclass de direction et de dramaturgie chorale en juillet 2021.

De 2019 à 2020, il passe un an en Norvège où il découvre la musique norvégienne et la création contemporaine. Il chante cette année-ci au sein des chœurs de l’Opéra Trøndelag pour la production Turandot de Giacomo Puccini. Il chante également au sein du Kammerkoret Aurum où il est chef de chœur assistant auprès d’Eva Holm Foosnæs. L’effervescence musicale dans laquelle il entame son voyage norvégien lui fait découvrir une musique qui floute les frontières entre classique, jazz, contemporain, et musique pop. Cette découverte le poussera bientôt à commencer la composition pour chœur sur des textes poétiques français, allemands et norvégiens.

Adam Harrata se forme au chant lyrique auprès de Jean-Noël Briend, Mélanie Moussay ainsi qu’Elisabeth Meyer Topsøe. Ténor mais aussi contre-ténor, il étudie la musique baroque auprès de Monika Mauch. Avide de découvrir les multiples capacités qu’offre la voix au-delà de l’esthétique lyrique, Adam Harrata suit les cours d’improvisation vocale de Claudia Solal et de chant contemporain de Françoise Kubler ainsi que des cours d’analyse de la voix chantée à l’occasion desquels il se rend compte de la multitude des possibilités d’expression vocale. Il met alors l’improvisation au centre de son travail choral afin de trouver ce doux équilibre entre écoute de l’autre et écoute de soi, parole et silence, initiative ou co-écriture, s’émanciper ou faire corps : c’est la question du soi dans le choeur qui se trouve posée ici. Trouver une cohérence artistique entre chacune des sensibilités du choeur en permettant au chanteur de révéler le théâtre éphémère de son imaginaire qui vient à lui, là est l’idée majeure de l’improvisation chorale.